Le naufrage du Costa Concordia
 

 

 

 

 

 

 

 

Les actualités 2013

201220132014201520162017
 
Samedi 26 octobre 2013, une balle de 6.35 pour l'ex-avocat de Francesco Schettino :
Une information que nous dévoile le site du journal "La nazione", l’ancien avocat de Francesco Schettino, Bruno Laporatti avait reçu dans une enveloppe quelques mois après le naufrage du Costa Concordia une balle de 6.35, signe d’un avertissement pour que ce dernier arrête peut être de défendre l’ex-commandant du Costa Concordia. Bruno Laporatti avait déposé plainte contre X, la balle et l’enveloppe avaient été examinées par les services de la police scientifique italienne, mais non jamais rien pu apporter sur l’identité du responsable de cette menace de mort. Au mois d’octobre 2012 Bruno Laporatti avait cessé de défendre Francesco Schettino, pour diverses raisons et cette affaire n’a été dévoilée que ces derniers jours… Photo Dailymail
 
Vendredi 27 septembre 2013, James Cameron, prépare t'il un film sur le naufrage du Costa Concordia ?

Après l’Inde voila que les USA s’intéressent au Costa Concordia, du moins après Bollywood c’est le grand Hollywood qui songe à faire un grand film sur le naufrage de ce navire. Ce film pourrait être tourné comme un documentaire, mais avec des acteurs de renoms… et un réalisateur qui n’est autre que le grand James Cameron...

Ce long métrage serait basé sur des histoires de passagers et centré sur le commandant Francesco Schettino. La chanteuse Taylor Swift, d’après une rumeur jouerait le rôle d’une passagère (Domnica Cemortan ?), pour jouer le rôle du commandant Schettino, la recherche de l’acteur masculin serait déjà en cour…

Le site Crew Center confirme lui aussi que le réalisateur James Cameron souhaite faire un film documentaire sur le naufrage du Costa Concordia il déclare même dans une interview : "J'ai le plus grand respect pour les victimes, je suis intéressé par les faits, la façon dont cela est arrivée, mais je ne veux certainement pas transformer l'histoire en fiction…"

Ce dimanche 29 septembre, James Cameron et Taylor Swift seront en Europe, en France plus exactement au château de Fontainebleau pour un défilé de mode du styliste américain Jeff Garner, en profiteront-ils pour parler du sujet ?

D’après le Corriere della Sera le grand réalisateur canadien James Cameron aurait effectué des repérages au Mexique avec National Geographic, avec qui il a travaillé sur d’autres documentaires…

Le naufrage du Costa Concordia bientôt sur grand écran ? Je peux vous dire que j’ai eu écho que la 20th Century Fox, s’intéresse de près à ce naufrage, et qu'ils ont même fait un petit arrêt sur le site Le Concordia, mais juste un petit arrêt, comme ils ont dû le faire sur tous les médias qui parlent du naufrage et du renflouement…

Espérons qu’ils associeront aussi les rescapés à ce tournage pour qu’ils puissent confirmer ou critiquer les plans par rapport à leur vécu !

 
Mardi 24 septembre 2013, les recherches se poursuivent :

Ce mardi matin, les recherches pour retrouver les corps de deux disparus ont repris, 70 hommes se partageant le travail de ces recherches à l’extérieur du navire, mais aussi à l’intérieur au niveau du pont 4 Grecia, qui se trouve aujourd’hui dans sa position initiale, mais à 30 m sous l’eau. D’après une information qui émane de la chaîne de télévision italienne Sky TG24, c’est sur ce pont qu’ont été vus pour la dernière fois les deux disparus. Toujours d’après Sky TG24, une robe et une chaussure appartenant aux deux victimes auraient été retrouvés…

Pendant ce temps au théâtre moderne de Grosseto, la deuxième audience du procès de Francesco Schettino de la semaine a démarré...

 
Mardi 3 septembre 2013, un paraplégique abandonné sur le Concordia, sauvé par le pompier héroïque décédé d'une tumeur :
Le jeudi 29 août (voir l'article ci-dessous), le site Le Concordia vous faisait part du décès de Paolo Rona un pompier italien qui avait sorti des entrailles du Costa Concordia un passager handicapé...

Voici plus de détail sur ce sauvetage qui fera peut être réfléchir certaines personnes qui ce soir-là n’ont peut être pas voulu voir certaines choses et surtout des personnes dans la détresse, encore pire quant il s’agit d'un proche à la personne abandonnée comme un simple sac de poubelles sur le bord d’une route...

Le soir du naufrage Paolo Rona (49 ans) pompier de métier qui faisait une croisière pour fêter avec sa femme Piera Tavazza leur 25 ans de mariage sur le Costa Concordia découvre un homme dans un fauteuil roulant, Davide Ruggeri âgé de 48 ans passager italien lui aussi et paraplégique... 

Cet homme est retraité forcé de l’aéronautique et avait été abandonnée par tout le monde, même par sa femme ! Seul dans ce moment de terreur et de chao, seul dans ce fauteuil roulant sur ce navire qui se couchait dans un bruit effroyable et terrifiant, Paolo Rona n’a pas hésité une seconde lui !

Lui qui souffrait déjà de cette terrible maladie qui lui ronger l’épaule, va le prendre dans ses bras et le transportait dans une chaloupe de sauvetage au péril peut être de sa propre vie. Une grande et profonde amitié va naître entre les deux hommes, malheureusement cette amitié a été écourtée par le décès de ce héros Paolo Rona mort de cette tumeur à l’épaule…

 
Jeudi 29 août 2013, un pompier héroïque du naufrage du Costa Concordia est décédé :
Paolo Rona pompier héroïque qui avait sauvé une personne handicapée sur le Costa Concordia, est décédé hier mercredi 28 août du cancer à l’âge de 50 ans, à la clinique Maugeri de Pavia en Lombardie (It). Il avait reçu "la médaille d’or aux héros" de sa ville de Pavia des mains du maire de la ville Alessandro CattaneoPhoto La Provincia Pavese 
 
Jeudi 29 août 2013, un album de musique classique écrit par Emily Lau, chanteuse américaine et rescapée du naufrage :

Benji Smith et Emily Lau, originaire de Boston (USA) sont un jeune couple d’américain qui effectuait leur voyage de noces sur le Costa Concordia, quand le navire a percuté le Scole, ils n’ont eu qu’un seul moyen de se sauver au milieu du chaos qui régnait, descendre le long de la coque grâce à une corde qu’ils ont trouvée sur le pont du navire. Emily Lau est une chanteuse et compositrice américaine de musique classique et dans l’année qui a suivi le naufrage elle a écrit un album "Isle of Lucidity" (Île de Lucidité) qui s’inspire de la terrifiante et surréaliste épreuve qu’on vécu le jeune couple ce soir là. Ancré dans la polyphonie médiévale et coloré avec sonorité chromatique moderne, Lau développe un langage musical unique et peint une série de vignettes, représentant alternativement le marin dans la tourmente et l'espoir des survivants. Avec des textes tirés d'une variété de traditions religieuses orientales et occidentales, ainsi que le travail des poètes contemporains, Lau demande à l'auditeur de l'accompagner dans un voyage à la recherche de la vérité et de la beauté à la suite d'une tragédie…

Le site de l’auteur : http://www.emily-lau.com/isle-of-lucidity.html

Téléchargez l’album : http://www.cdbaby.com/cd/emilylau

 
Mercredi 28 août 2013, Gianni Onorato officiellement PDG de "MSC" :
L’ex numéro 2 de Costa Croisières Gianni Onorato est officiellement le président directeur général de la compagnie maritime italo-suisse de croisières "MSC", il prendra ses fonctions le 2 septembre 2013, il succède à Pierfrancesco Vago qui devient président exécutif de MSC.

Voilà une belle promotion pour celui qui était en première ligne lors du naufrage du Costa Concordia. "Je suis très heureux d'avoir été nommé à ce poste passionnant et je suis particulièrement enthousiaste d'aller à Genève, au siège de MSC Croisières. Je ferai de mon mieux pour ajouter de la valeur à l'entreprise et aider MSC Croisières à maximiser sa position de leader du secteur. Je suis impatient de commencer à travailler avec l'équipe de direction dans ce moment important pour la croissance de la compagnie."

Info Mer et Marine - Photo MSC Cruises

 
Samedi 27 juillet 2013, la démission du N°2 de Costa Croisières :

Gianni Onorato a démissionné le 17 juin 2013 de son poste de directeur général chez Costa Croisières, il souhaite d’après l’information du site Mer et Marine, donner une nouvelle direction à sa carrière professionnelle. Gianni Onorato a été pendant de nombreuses années le N°2 derrière le PDG Pier Luigi Fosch, puis quand ce dernier a été démis de ses fonctions il a continué à travailler avec le nouveau PDG Michael Thamm, qui a déclaré "Il a joué un rôle important dans le développement et la croissance de Costa Crociere et je lui exprime ma gratitude au nom de la compagnie pour avoir contribué au succès de Costa".

Pourtant il y a quelques semaines lors des Lauréats de la mer qui se déroulaient du 21 au 23 mai 2013 sur le Costa Mediterranea Gianni Onorato déclarait, "Nous devons parler moins et écouter plus, être curieux pour mieux comprendre les exigences et les besoins des agents de voyages et des clients".

Gianni Onorato, avait été mis en première ligne lors du naufrage du Costa Concordia…

 
Mercredi 10 juillet 2013, la présence du Concordia divise les habitants de l'île de Giglio :

La présence du "gigante bianco", géant blanc comme l’appelle les gigliesis, ne fait pas le bonheur de tous sur l’île, et surtout pas des hôteliers et tour-opérateurs. Le Maire Sergio Ortelli lui-même y va de son coup de gueule "le navire doit être emmené vite et bien. Nous ne serons pas prêts à accepter une troisième saison avec l'épave en face, dans notre mer".

Pourtant, tous ne mettent pas la faute sur le Concordia si l’île a perdu 25% de ses touristes en 2012, ils mettent la faute sur la crise !

John Zardoni déclare : "Je ne peux pas accepter que vous blâmiez le Concordia pour expliqué la baisse des touristes au Giglio. Qui pourrait croire et m'expliquer pourquoi le Concordia devrait faire baisser les touristes à Giglio ?" 

Sergio Centurions déclare : "Je suis d'accord avec Zardoni .... Ce n'est pas que le Concordia qui a chassé les touristes, mais la crise qui paralyse le pays ..... Je dirais que le Concordia était la meilleure (quoique triste et macabre et nous avons fait en sorte que) publicité que l'île n'a jamais eue..... Maintenant connu partout dans le monde."

On le voit la présence du Concordia divise dans cette petite île de 1500 habitants !!

 
Mercredi 3 juillet 2013, Giampaolo Talani va créer une œuvre en mémoire au naufrage sur l'île de Giglio :
L’artiste peintre italien Giampaolo Talani, originaire de "San Vincenzo" province de Livourne en Toscane (It), va créer une œuvre en mémoire au naufrage du Costa Concordia. Il aurait été contacté par l’entreprise italienne "Neri" de Livourne et l’entreprise Hollandaise "SMIT", qui ont eux en charge le retrait du carburant dans le Costa Concordia. Giampaolo Talani a déclaré, "Je suis très honoré d’être choisi, je pense faire une sculpture dédiée non seulement à retenir, mais aussi un message d'espoir pour l'avenir"…
 
Lundi 13 mai 2013, quand Francesco Schettino parlait du naufrage du Titanic :

Francesco Schettino avait donné une interview en 2010, dans un journal tchèque "Dnes", il y abordait la sécurité sur les navires, en prenant exemple sur le commandant du Titanic Edward Smith, et abordait la priorité de la sécurité des passagers :

Francesco Schettino prend exemple sur Edward Smith :

"Je ne voudrais jamais être dans le rôle du commandant du Titanic, obligé de naviguer dans l'océan entre les icebergs. Mais je pense que grâce à la préparation, on peut maîtriser chaque situation et prévenir d'éventuels problèmes. La sécurité des passagers compte au-dessus de tout !" 

Francesco Schettino il est facile d’oublier :

"Heureusement, les gens oublient vite les tragédies. C'est comme lors des catastrophes aériennes. Les gens pensent que cela ne peut jamais leur arriver".

Francesco Schettino parle du film Titanic de James Cameron :

" Ce film a même fait affluer les clients à bord des colosses transatlantiques".

Francesco Schettino une tragédie comme celle du Titanic ne peut pas arriver de nos jours :

"Aujourd'hui, tout est plus sûr grâce à une navigation plus facile, à un équipement technique sophistiqué et à l'internet. Si une erreur se produit, elle ne sera pas aussi fatale, car nous sommes mieux préparés à affronter de possibles complications."

Francesco Schettino termine par la discipline sur un navire :

"Une discipline quasi militaire doit régner sur le navire, pour cause de la sécurité. Si une situation plus sérieuse se produit, le commandant devra tout avoir sous contrôle, et être là ou c'est nécessaire."

 
Vendredi 3 mai 2013, deux épaves grecques écrasées par le Concordia :

Mario Galasso, âgé de 72 ans, professeur d’histoire ancienne à l'Institut d'archéologie et de la restauration d'art à Florence, qui depuis plus de vingt ans explore les fonds marins autour de l’île de Giglio à la recherche d’épaves de navires vient de rompre le silence suite à de nombreux messages qui circulent sur les réseaux sociaux comme Facebook. Lors du naufrage du Costa Concordia, deux épaves grecques de l'époque hellénistique 220 av. J.-C, qui ce trouvaient à 28 et 38 mètres de profondeur ont été écrasées par le navire de croisière.

Tous les trésors de ces épaves se trouvent déjà au musée archéologique national de Florence, mais il restait les épaves des navires qui en accord avec l’État n’avaient pas été dévoilées pour éviter le pillage. Aujourd’hui le Costa Concordia en a écrasé une, et l’autre a été écrasée suite au glissement de terrain que le navire de croisière a provoqué. Au-delà de l’aspect financier de cette catastrophe archéologique, c’est une partie de l’histoire de l’humanité qui a été détruite, par le naufrage du Concordia. Voilà une charge supplémentaire qui va reposer sur les épaules de Francesco Schettino, la destruction de vestiges appartenant à l’histoire de l’humanité… 

 
Lundi 18 mars 2013, pas d'effet Concordia sur les croisières en 2012 :

Le naufrage du Concordia n’a pas eu d’incidence sur les croisières en 2012, on peut même dire que c’est le contraire qui s’est passé, 6,14 millions d’Européens ont fait une croisière et cela selon l’étude de l’Association internationale CLIA…

Selon la CLIA, le nombre de croisiéristes a doublé ces huit dernières années, l’activité de la croisière représente aujourd’hui en Europe 315 000 emplois et plus de 48 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Le pays européen où la croisière a vue une forte augmentation est l’Allemagne avec une croissance de 11 %, la France est juste derrière avec plus 9%, au contraire de l’Italie et de l’Espagne, qui voit le nombre de croisiéristes chuter, avec respectivement – 9% pour l’Italie et – 18 % pour l’Espagne, les baisses sont le fruit des graves crises économiques qui secoue les deux pays…

Pour l’Italie cette baisse n’est à prendre en compte que sur l’année 2012, car sur les cinq dernières années le nombre de croisiéristes italien avait augmenté de 22 %, et l’Italie se classe troisième pays européen au niveau des croisières…

L’étude de la CLIA, souligne aussi que 4 Européens sur 5 font une croisière en Europe, la Méditerranée est toujours la destination favorite des croisiéristes, mais le nord de l’Europe voit ses croisiéristes augmenter de plus de 10 %...

L’industrie de la croisière est loin de connaître la crise !

 
Mardi 15 janvier 2013, des médailles d’Or aux municipalités de l’île de Giglio et de Monte Argentario :

La ministre de l’Intérieur italien Anna-Maria Cancellieri à décerné sur ordre du Président de la République italienne Giorgio Napolitano deux médailles d’Or aux municipalités de l’île de Giglio et de Monte Argentario dans l’engagement de ses citoyens, conseillers municipaux et institutions locales, pour l’aide aux naufragés du Costa Concordia…

Anna-Maria Cancellieri a déclaré, "Le chef de l'État a décidé de récompenser les citoyens, des gens ordinaires, avec une générosité spontanée de solidarité qui a offert, de la nourriture, la chaleur et l'assistance aux personnes dans le besoin. On connaît la façon dont le peuple italien est connu pour être généreux dans les moments dramatiques… "

Les médailles d’Or ont été accrochées aux bannières des deux municipalités en présence des Maires Sergio Ortelli et Arturo Cerulli et des conseillés municipaux des deux municipalités…

 
Dimanche 13 janvier 2013, la commémoration du naufrage sur  l'île de Giglio :

Ce matin a été déposé dans la mer un morceau du rocher qui c’était encastré dans la coque du navire, orné d’une plaque où été gravé les noms des 32 victimes. Cette remise à la mer a été effectuée à l’endroit même où le Concordia a percuté le Scole le 13 janvier 2012. La corne de brume du navire qui a servi a déposé le rocher a retentie longuement, et cela en présence des familles des 32 victimes, qui elles étaient présentes sur un autre navire. Elles ont jeté des fleurs à la mer en mémoire de leurs proches, et le navire des gardes côtes a fait retentir sa corne de brume à 32 reprises, chaque coup de corne de brume, pour chaque victime…

Le président de la république italienne Giorgio Napolitano a transmit un message par la voix du Préfet de Grosseto, "Un an après le tragique naufrage du navire de croisière Costa Concordia, j'offre mes sincères pensé aux 32 victimes et ma solidarité renouvelée à ceux qui ont été marqués par le terrible accident dont les dramatique images sont toujours dans la mémoire de tout le pays. Avec les mêmes sentiments, j’exprime ma plus profonde gratitude aux opérateurs des différentes structures de coordination qui avec l’efficacité de leurs actions, on engagés un travail difficile et dangereux de sauvetage des survivants, de récupération des victimes et de sécurisation du navire"…

Sergio Ortelli, le Maire de l’île de Giglio a déclaré, "Ce que nous avons lu dans le message envoyé par le Président de la République Giorgio Napolitano, c’est que les citoyens dans de douloureuse circonstance et les administrateurs de l’île de Giglio et de Monte Argentario, ont prodigué avec abnégation un sens élevé de civilité et d’humanité, qui nous a valu l’attribution de deux médailles d’Or du mérite civil"…

Le commandant Gregorio De Falco, a quant à lui refusé de donner une interview à "Domenica In", mais a répondu à d’autres médias, "Si nous avions eu la collaboration de tous, nous aurions pu faire mieux. Et peut-être, on aurait pu évitée les victimes. Nous avons fait tout notre possible, nous avions espéré faire plus, encore plus, si nous avions eu la collaboration de tous." A un journaliste qui lui lance "Schettino ?", Gregorio De Falco a répondu "J’arrête ici !"

Francesco Schettino, a donné une interview à Domenica In, "Depuis ce 13 Janvier, et pour tous les jours de ma vie future, si personnelle, je vais toujours avoir quelque chose dans mon coeur que je vais lier à l'événement et aux familles des victimes, la douleur à mon avis, ne devrait pas s’effacer, c'est quelque chose que nous portons en nous. Qu'est-ce que je peux dire ! Sincèrement unir la douleur de toutes les victimes, et les familles des victimes"…

Une messe a été donnée le matin dans l'église de Giglio, en mémoire aux 32 victimes du naufrage, et une plaque avec les noms des 32 victimes a été déposée sur le port de l’île qui restera à jamais le mémorial du naufrage ou les familles qui le souhaitent pourront venir en pèlerinage pour rendre hommage à leurs proches disparues sur cette petite île de Toscane un soir de janvier 2012...

À 21 h 45, les cornes de brume des bateaux de l’île de Giglio et les cloches de l’église se sont mises à retentir après une minute de silence. Les familles des victimes et rescapés français présentes sur l’île se sont avancés devant la jetée et ont laissé s’envoler de grandes lanternes lumineuses dans la nuit de l’île de Giglio…

 
Dimanche 13 janvier 2013, il y a  1 ANS ! :

Ce soir à 21 h 45 et 17 secondes, il y aura un an que le Costa Concordia a fait naufrage sur la côte de l’île de Giglio en Toscane. Une année de souffrance et de pleurs pour les familles des 32 disparus, qui ne pourront faire un véritable deuil de leurs chers disparus que le jour où ils sauront la vérité, la vraie vérité sur ce naufrage, et non pas celle que l’on essaye de leur vendre.

Il faut que le ou les responsables prennent conscience que cela n’a que trop duré, et que personne n’a rien a y gagné et surtout pas eux, les principaux acteurs de cette tragédie…

Une année de souffrance psychologique, morale et traumatisante pour les 4197 personnes rescapées (passagers et membres d’équipage) qui se trouvaient à bord du Costa Concordia ce soir du 13 janvier 2012, et cela n’est pas fini, car eux aussi veulent la vérité, la vraie vérité…

Combien seront-ils en ce jour de mémoire collective à avoir fait le déplacement ?

Combien pourront embarquer sur un des ferries pour faire la traversée de Porto Santo Stefano à l’île de Giglio ?

Quelle réaction vont-ils avoir en revoyant ce navire où ils ont vécu, le meilleur et le pire ?

La joie, les rires, le rêve, mais aussi les pleurs, la douleur, la souffrance et la peur…

Ce navire complètement abîmé et rouillé par les assauts de la mer, des intempéries, et des 400 techniciens qui se relaient pour l’enlever d’ici la fin de l’année 2013. Ce monstre (qui été si beau) d’acier, que beaucoup de personnes donc je fais parti, voudrait qu’il reste là, et à jamais, pour éviter que le jour où il ne sera plus là, le monde oubli et que cette tragédie n’est pas servie…

Un homme sera présent. Un homme que personne n’attendait, à voir sur les quais de Porto Santo Stefano, et bientôt sur l’île de Giglio. Cet homme s’appelle Gregorio De Falco, le commandant des gardes côtiers de Livourne, l’homme qui a dit à Francesco Schettino, "Retournez à bord, merde !"

Il a donné une interview au journal la Nazione de Grosseto : '' je suis ici pour rendre hommage aux victimes qui ne sont plus en mesure de serrer et presser dans une belle étreinte leurs familles et à ceux qui ont eu plus de chance. Ces derniers mois, par mon propre choix, je n'ai pas eu de contact direct avec les familles ou avec les survivants afin d'éviter de me retrouver sous les projecteurs des médias. Je ne veux pas et ne cherchent pas la publicité, Je ne veux pas la gloire. Aujourd'hui, cependant, je ne pouvais pas échapper à cette commémoration, je ne pouvais et ne voulait pas rater une telle occasion d'affection réciproque.''

Bel hommage de cet homme qui n’a fait que son travail, mais qui a du vivre le pire moment de sa vie, en sachant qu’il ne pouvait pas intervenir physiquement, qu’il ne pouvait pas faire se qu’il sommait de faire à Francesco Schettino, "Monter à bord du Concordia"…

 
Mardi 8 janvier 2013, la commémoration du 13 janvier 2013 :

Dimanche 13 janvier aura lieu la commémoration du premier anniversaire du naufrage du Concordia sur l’île de Giglio. Cette commémoration débutera à 10h00 du matin, avec la remise à la mer d’un morceau du bloc rocheux, où aura été scellée une plaque commémorative avec le nom des 32 victimes du naufrage…

Ensuite, une messe sera donnée dans l’église de l’île de Giglio, et les sauveteurs recevront une médaille. À 21 h 45 mn et 7 s,  sera observée une minute de silence, puis les sirènes de l’île et des bateaux retentiront et un lâché de lanternes volantes sera effectué. Au terme de cette journée de recueillement sera donné un concert de musique classique…

Le maire de l’île Sergio Ortelli a déclaré, "ce sera une journée très triste. L’approche de cet anniversaire nous ramène à des moments tragiques, nous éprouvons les mêmes sensations, la même tristesse. Revoir ces personnes que nous avons accueillies dès les premiers moments..."

Plusieurs messes seront aussi organisées dans divers pays européens. Georges Azouze, le président de Costa Croisières France, nous informe que pour la France, c’est à l’Église de la Madeleine à Paris, que sera donné une messe œcuménique et interreligieuse, ce dimanche 13 janvier 2013, à 14h30...

Le président de Costa France, déclare que ce même dimanche 13 janvier, des cérémonies musulmanes dans les villes de Jakarta et Bali, des cérémonies hindoues dans les villes de Bombay et Goa, des cérémonies catholiques dans les villes de Manille et Lima, et une cérémonie bouddhiste dans la ville de Shanghai, seront là aussi données…

Tous les bureaux de Costa Croisières à travers le monde, ainsi que tous les navires de la flotte Costa Croisières auront leurs drapeaux en berne ce dimanche 13 janvier 2013…

 
Dimanche 6 janvier 2013, la folie de 5 passagers du Costa Magica :

Cinq personnes d’origine allemande, donc deux adolescents, ont été secourues par les garde-côtes de Porto Santo Stefano (Italie), alors qu’ils gisaient sur le sol, trempés, grelottant de froid et épuisées…

Passagers du Costa Magica, qui faisait escale dans le port de Civitavecchia, ils ont décidé de louer une voiture et ensuite une petite embarcation pour se rendre sur l’île de Giglio, le but était de voir le Concordia…

Malheureusement vu les mauvaises conditions météo, ils sont revenus épuisés et trempés par les vagues et le vent froid. Prit en charge par les garde-côtes, qui leur ont donné des couvertures, à manger et des boissons chaudes. Ensuite du personnel médical est venu voir s’il ne souffrait pas d’hypothermie…

Les garde-côtes ont immédiatement prévenu le commandant du Costa Magica, pour les informer de cet incident. Ensuite les cinq touristes allemands ont pu être rapatriés à Civitavecchia ou ils ont embarqué pour poursuivre la croisière…

 

Haut de page

Marco Mannella

Contact site et mentions légales